Mes 5 astuces pour entretenir mes cheveux décolorés

3 Commentaires

Je ne vous mentirais pas : la décoloration abîme les cheveux et mes cheveux roses sont certes jolis en photo mais ont bien besoin d’une cure de soin pour faire face à la décoloration. Alors on est d’accord, le cheveux c’est mort, une fois abîme, il est abimé, le but c’est d’éviter d’empirer la chose et puis de cacher un peu, faut pas déconner. J’ai choisi d’avoir les pointes décolorées, donc j’assume.

Cependant, il y’a des astuces pour les entretenir au mieux que je vous partage. Ces conseils sont plutôt destinés au personnes comme moi qui utilisent des colorations de type Manic Panic, mais probablement que les personnes utilisant des colorations du commerce pourront aussi trouver leur bonheur.

cheveux-colores

  • Déja, vos cheveux sont abîmés, donc il faut au maximum éviter de les abîmer encore plus. Limitez au maximum les sources de chaleur : fer, sèche cheveux, boucleur … Et si vous le faites, utilisez un spray protecteur de couleur (la plupart des marques en font). Personnellement, c’est difficile pour moi de dire non au sèche-cheveux, mais je ne me les lisse que pour des occasions spéciales et pas tous les jours.
  • Démêlez vos cheveux en douceur. Après une décoloration, vos cheveux abimés vont avoir tendance à s’emmêler, bien plus que d’habitude. Donc on y va en douceur, avec une brosse faite pour, afin d’éviter de les casser en étant trop brusque. Une lotion démélante peut être utile !
  • Utilisez avec modération du silicone. Le silicone, c’est ce produit chimique qui permet d’avoir les cheveux doux comme dans les pubs, sauf que ca va former une pellicule autour de votre cheveux qui va aussi empêcher vos soins, vos couleurs, de pénétrer.
  • Les masques hydratants vont devenir vos meilleurs amis. Moi mon astuce, c’est d’appliquer mon masque avant mon shampoing. Oui, je sais pas pour vous, mais attendre trois plombes à poil dans la douche que mon masque pose, ça me saoule, alors je le pose avant, je fais un chignon, et pof, ça pose deux heures. Ca , ça a vraiment révolutionné mes cheveux. J’en choisis généralement un dédié aux cheveux secs mais il en existe des masques dédiés aux cheveux colorés comme chez Phyto.
  • Enfin, on évite la piscine ou on met un bonnet. Oui, c’est pas classe, mais si y’a bien un truc qui abîme les tifs, c’est le chlore. Sans compter que ça va vous faire dégorger et souvent de manière bien disgracieuse.

Voici pour mes 5 commandements pour avoir des cheveux décolorés mais tout de même beaux et en relative bonne santé. Avez vous d’autres astuces ? Partagez les moi, cela m’interesee beaucoup, vous vous en doutez.

3 Comments on Mes 5 astuces pour entretenir mes cheveux décolorés

  1. azylis
    03/01/2017 à 13:51 (4 mois ago)

    Quand j’ai tenté le coup, les miens n’étaient pas si abimés, par contre les colorations tiennent très mal sur moi et j’en ai eu marre d’avoir une belle couleur pendant 3 jours, puis des cheveux dégueu entre le blond, le rose clair et le rose fluo le reste du temps !

    Répondre
  2. Cari
    03/01/2017 à 16:03 (4 mois ago)

    L’huile de coco est the astuce pour moi. Le rafistoleur et enchantement de lush. J’ai également des soins repigmentant de chez Mulato en rouge Venise. Et une petite coupe de temps à autre des pointes. J’utilise le shampooing weleda pour bébé sans cochonneries très doux pour les cheveux.

    Une bonne routine ;)

    Répondre
  3. Acherontia Nyx (@Acherontia_Nyx)
    28/01/2017 à 17:43 (3 mois ago)

    Bonjour!
    Super, ton article! Je pense que j’applique déjà la plupart de tes conseils, en revanche tu m’as vraiment appris quelque chose avec le silicone ^^ J’utilise également l’huile de coco, que je laisse poser deux heures avant de me laver les cheveux.
    Les miens étaient rouges, je les ai décolorés pour les teindre en noir/vert turquoise. Ils n’ont pas du tout apprécié! Et depuis novembre, ils ne cessent de casser, de faire des fourches et de chuter. Je suis assez désespérée! Pourtant, j’adore ma nouvelle couleur et ne compte pas du tout m’en passer! Pour une fois que j’ose une couleur qu’on ne voit pas à tous les coins de rue… Ce qui me fait peur, c’est que je devrai continuer à les décolorer de temps à autre si je ne veux pas que le noir des racines prenne le pas sur le vert des longueurs… Je sens déjà que ma tignasse va m’en tenir rigueur!
    Enfin bref, j’imagine qu’il faudra du temps et de la patience pour récupérer ma belle chevelure après un tel traitement…

    Répondre

Laisser un commentaire