Browsing Tag

Clara Maeda

    Mariage

    Les Noces Pourpres : Ma tenue !

    15/11/2014

    Parmi les choses que j’avais toujours dit, c’est que je me marierais dans une robe que j’aurais dessiné. Et je disait ça avant de trouver le mari en question. Du coup, quand on a commencé à préparer le mariage, je n’ai même pas réfléchi  et je n’ai fait aucune boutique de mariage. (Et c’est pas les articles des copines qui m’ont fait regretter).

    Il y’a quelques années, je rêvais d’une robe de Volute Corsets pour mon mariage. Mais  Volute a fermé sa boutique à Paris y’a plusieurs années (et en a réouverte une à Orléans cet été , mais à ce moment là j’avais déjà ma couturière). Du coup, mon premier choix était Clara Maeda , une créatrice pour qui j’avais défilé aux Geek faeries y’a plusieurs années et qui en plus avait fait une robe magnifique pour Reya, une dessineuse que je connais. Clara a un pied dans le lolita etun pied dans l’historique au niveau influences. C’est une française, mariée à un japonais  et qui vit donc là bas, au pays du soleil levant (elle revient régulièrement en france cependant).

    sandrine robe mariee gothique

    I always said i’ll get married in a dress that I would have designed myself. So, I did not even set a foot on a wedding dress shop, and directly asked Clara Maeda , a french creator. She does historical custom made dresses. I worn one of her creation once for a defile, and loved her designs. She is married to a japanese, and live in japan most of the year. It was also an important point, because I wanted some element from japanese traditional kimonos.

    J’ai donc mailé Clara, en lui donnant la date, mes idées, et lui envoyant un croquis que j’avais fait. Comme vous le voyez, sur mon croquis initial, on est quand même relativement proche du résultat final, j’avais déjà pas mal de trucs en tête. Bien évidemment, il n’est pas nécessaire d’avoir un croquis aussi précis pour contacter une créatrice, cela peut être un texte et des exemples de robe qu’on aime. Moi c’est que j’avais une idée bien précise. Pour info Mr avait vu le croquis, mais n’a jamais plus rien vu. Je voulais quand même qu’il voit le croquis, ne serait-ce que pour que le sien soit assorti. La robe a plusieurs inspirations. La forme de cache-coeur de la veste vient  de la robe de Mina dans Dracula de Coppola (et parce que j’ai un cache coeur fétiche). La ceinture rappelle un peu les kimonos, car je reste une otak’ , et la forme victorienne de la jupe, car c’est mon époque fétiche.

    Le croquis que j'ai envoyé à Clara

    Le croquis que j’ai envoyé à Clara

    Evidemment, comme tout, ce qui rend bien en dessin ne rend peut être pas bien en vrai, du coup Clara y a apporté ses modifications. Par exemple, les plis que j’avais fait large ont été rapetissés car ces plis ont tendance à se déformer si ils sont trop grands.

    I mailed her with a sketch I did of my dress, as you can see it is really close of the final result. I had a precise idea. Of course, you don’t need to have such a precise vision to ask a creator, it’s just me. It is partly inspired from Mina’s dress in Coppola’s Dracula, the red belt is inpired from kimonos and the overall look is very Victorian because I love this era. Clara did some modifications on my dress, because what looks good on a drawing does not always looks good in real life. For example, big folds does not looks good, so in the end, we did smaller folds. 

    Nous avons beaucoup échangé par mail et après une prise de mesure par skype, nous nous sommes rencontrées en aout à Paris (chez Tribulons pour être exacte) pour essayer la toile du corset et de la veste. Tout étant sur mesure, un premier prototype est monté, dans un tissus banal, pour verifier les mesures et comment cela tombe, on appelle ça une toile. Cela a permis de voir que le corset était niquel mais que la veste devait être modifiée au niveau des manches.

    sandrine preparation mariage corset

    La robe se comporte en réalité de plusieurs pièces, c’est plus un ensemble qu’une robe en faite. Il y’a un corset (invisible sous la veste), une sorte de crinoline avec des cerceaux pour donner de la forme, une jupe à faux cul, une veste et une ceinture. Comme le corset ne se voit pas, il a été fait dans un joli tissus à motif afin que je puisse le remettre après, avec d’autres tenues ! La ceinture est faite dans le même tissus, et le lien rouge est un obijime japonais (la cordelette qui tient les kimonos).

    La robe est en satin de coton, un tissus moins luxueux que de la soie par exemple, mais qui permet de garder un prix assez raisonnable. Car oui, on a l’impression que faire faire une robe sur mesure coute un bras. Bon, c’est pas donné, mais pas spécialement plus cher qu’une robe de mariée « classique ». Ici, cette robe coute entre 1000 et 1500€ (je ne dirais pas le prix exact en public, Mr ne le connait pas ;p). C’est un budget, mais il faut se rappeler que par exemple les robes Pronovia coutent entre 1100 et 2000€.

    Entre une robe de mariée sur catalogue et une robe sur mesure d’une créatrice, moi je fais vite le choix, d’autant plus que c’est aussi faire vivre l’artisanat.  Evidemment, il y’a des robes qui coutent plus cher que d’autre, ici, il y’a pas mal de pieces, c’est une robe d’hiver, avec un faux cul donc beaucoup de tissus. Suivant les modèles, on va de 600€ à 2000€. Et Clara fait des propositions en fonction du budget prévu bien évidemment.

    The dress in fact is not really a dress : it’s a corset , a vest, a belt, a skirt and an underskirt. The corset can’t be seen when the full outfit is on so I’ll reuse it with some other outfits.
    A custom made dress has a cost. Here, it costed between 1000 and 1500€. It is a budget, but I wanted it. I honestly think the price is fair, as it is a large amount of work. And wedding dresses in shop easily cost more than 1000€ so … Of course, the price depends on the fabric, the style of the dress, etc. I only added a veil from Sinister to the dress. If you can afford it, I can only encourage you to order a custom made wedding dress : it will be unique, and perfectly you.

    gothic wedding sandrine alexandre - 1

    La seule chose que n’a pas faite Clara est mon voila, c’est tout simplement un voile Sinister, acheté sur Discobole pour 31.50€ (35€ hors promo) . Il s’accroche avec un peigne sous les roses, et il tient extrêmement bien. En plus, je trouve qu’il a un beau tombé, il complémente bien la tenue.

    Bref, je ne regrette absolument pas mon choix, et je ne peux que vous encourager, si votre  budget le permet, à contacter une créatrice, vous échapperez aux boutiques de mariage et aurez quelque chose qui vous ressemble à 100% et que personne d’autre n’aura. Niveau timing, j’ai contacté clara en Janvier-Février pour une robe finie Septembre-Octobre. On m’a dit plusieurs fois que ma robe était « un peu de tout ce que j’aimais » et cela m’a fait très plaisir car c’était le but.

    Les photos sont de Hélène Rock / Pictures by Hélène Rock

    Le site de Clara Maeda / Clara Maeda’s website : http://claramaeda.com